AccueilPaix et transformation Conflit

Sud Kivu : la société civile exige de Paul KAGAME  » des excuses au peuple congolais ».

Spread the love

Ils étaient plusieurs  centaines des manifestants devant l’institut français de Bukavu, scandant des chansons hostiles au pouvoir de KAGAME, pour dire non au lobbies négationnistes et des propos méprisants  du président rwandais PAUL KAGAME qui s’active pour nier l’évidence contenue dans le rapport mapping’’

Assis devant la représentation française dans la ville de Bukavu, les organisations membres de la société civile du sud Kivu exigé au président rwandais  de présenter des excuses au peuple congolais, pour avoir tenu de propos qui ont crachés sur la mémoire collective du peuple congolais.

‘’ Au président rwandais, commandant suprême des forces armées rwandaises dont certains éléments  présumes sont présumés auteurs de crimes graves au Congo, de présenter des excuses au peuple congolais, on n’est jamais fort tous les jours’’.  le bureau de coordination de la société civile, rappel que les problèmes que le sud Kivu et la RDC connaissent en général sont dû au fait d’avoir accueillis de milliers de refugies rwandais fuyants le génocide, et depuis lors, la présence de ces refugies rwandais et devenue une des causes majeures des problèmes que subit l’est de la RDC, depuis près de 30 ans que ce soit sur le plan sécuritaire, économique et environnement ’’  dixit Adrien ZAWADI

A travers ce sit-in le bureau de la société civile du sud Kivu rappel aux présidents du Rwanda que de crimes graves ont été commis contre le congolais et principalement par des troupes rwandaises et ougandaises à Kisangani et au Kivu à cause de la présence de réfugiés en RDC,

‘’ Des massacres a grandes échelles de tueries ciblées, telle celle de christophe MUNZIHIRWA et bien d’autres, de viols comme arme de guerre contre nos mamans et nos sœurs, de femmes ont été enterres vivantes, des pillages systématiques, des ressources naturelles, plusieurs rapports dont le rapport mapping ont fait état de plus de 6 million des morts’’ Souligne le président du bureau de coordination de la société civile ADRIEN ZAWADI

Au vue du tableau sombre sombre de la situation les auteurs intellectuels de tout ce crime doivent être poursuivi estime la société civile du sud Kivu. PAUL KAGAME président du RWANDA dans une interview avec les medias  français Paul KAGAME a dit qu’il y a pas eu des crimes en RDC, pourtant on en compte déjà environ 6 millions de mort, d’où le demande  de la société civile au président rwandais  de  s’excuser auprès du peuple congolais.

Christian MUKENGE.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer