AccueilActualitéPolitique

Bukavu : la place de l’indépendance revêtue d’une belle robe depuis l’annonce de l’arrivée du président de la république.

Spread the love

Depuis l’annonce de l’arrivée du président de la république dans la ville de Bukavu, le décor semble planté pour son accueil petit à petit.  Pour le voir il vous suffit de passé à la place de l’indépendance dans la ville de Bukavu.

Apres plusieurs mois d’insalubrité, cette fois les drapeaux  ont été remplacés par de si propre, une peinture bleu est placée sur le mur de la tribune,  et une autre blanche sur le monument, ainsi que sur les tuyaux encerclant le monument ou on peut voir  chaque pièce arborer les couleurs du drapeau national,  parfois même le jeu d’eau est opérationnel,  comme pour tester son niveau de fonctionnement comme l’a pu constater le reporter de kivuamani.info ce jeudi 03 mai 2021.

Un balai de proprette  est passé aussi au niveau du marché de nyawera, sur le boulevard patrice Emery Lumumba, avec les tracés des  signalisations sur la route repeinte sur les artères principales de la place de l’indépendance  et sur le Boulevard LUMUMBA.

Une agitation qui malheureusement se fait  depuis l’annonce  de l’arrivé du président de la république la semaine dernière à Bukavu et Goma pour compatir est suivre de près la situation de la population suite à l’éruption du volcan NYIRANGOGO.

Les observateurs estiment que la place de l’indépendance étant un miroir pour la ville de Bukavu devait revêtir une nouvelle robe à chaque trimestre ou chaque mois, et non pas  seulement quand la province reçoit des visiteurs de marques.

D’aucun pense aussi que la population a une part de responsabilité dans l’insalubrité qui par moment cerne la place de l’indépendance, les habitants de Bukavu sont ceux qui jettes les immondices n’importe où et n’importe comment sur la place public. A cela malgré les multiples sensibilisation de la mairie de Bukavu aux habitants a adhérer dans les association chargés de l’évacuation des déchets

Comme c’est le cas aujourd’hui la ville devait garder le même rythme de la propreté à la place de l’indépendance  pour que Bukavu soit une ville assainis.

D’autre estime que la police de l’assainissement doit correctement faire son travail et punir le contrevenant pour que la ville demeure propre même après le départ des Invités.

JC KABIKA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer