AccueilActualitéPaix et transformation Conflit

Sud Kivu : les jeunes leaders formés sur la culture de la paix par la prunelle asbl

Spread the love

La non-violence active, la consolidation de la paix et la transformation des conflits, des questions au centre d’une formation de deux jours qu’organise  la prunelle rdc asbl ce lundi 14 juin 2021 à Bukavu, cette formation réunit une trentaine des jeunes leaders de communautés de la province du sud Kivu,

Il sera question pour l’abl la prunelle de former ces jeunes de communautés ciblés à devenir des communicateurs sociaux dans la non-violence active, la consolidation de la paix et la transformation des conflits.

Le vice-gouverneur du sud Kivu marque malago KASHEKERE qui a lancé officiellement ces travaux demande aux jeunes leaders de s’engager activement dans la promotion de la paix pour que la province du sud Kivu soit un véritable havre de paix.

‘’ Je vous invite à avoir une expression propre, croyez-moi ce seulement en vous engageant activement dans la recherche de la paix que la province du sud Kivu peut devenir un havre de paix,  chers camarades jeunes, je vous invite à vous mettre debout des aujourd’hui, et non demain en refusant la manipulation, en refusant la violence comme forme d’expression, en vous engagement résolument pour la cohabitation pacifique et la transformation des conflits’’ dit marc malago vice-gouverneur du sud Kivu.

Dans cette formation les jeunes seront outillés sur les interventions qui peuvent être menées  pour résoudre un conflit, leur rôle, en tant que communicateurs sociaux et médiateurs communautaires ainsi que la responsabilité des jeunes dans la construction de la paix.

Le chargé de projets à la prunelle asbl Judith MAROYI pense qu’avec ces projets les participants seront capables d’analyser un conflit, d’écouter  et communiquer efficacement

‘’Ces projets vise à amplifier la voix  de la jeunesse, jusqu’à ce que les jeunes aient la notion sur la non-violence et la recherche de la paix, on sait voir aujourd’hui l’ampleur avec laquelle le gens s’exprime aujourd’hui sur les réseaux sociaux, et nous a travers ce projet on veut que les jeans soit de communicateurs sociaux. On veut amener les jeunes à agir désormais dans la non-violence, à penser comment consolider cette paix que nous avons chèrement acquise, amener les jeunes à communiquer dans la non-violence pour atténuer tant soit peu le cycle infernale de violence au sud Kivu’’

Ce projet est financé par l’ambassade de suède à travers les projets tufaulu pamoja est exécuté  au sud Kivu par la prunelle asbl.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer