AccueilActualitéPaix et transformation Conflit

Sud Kivu : les jeunes appelés à activer les batteries pour participer à la gestion de la rdc

Spread the love

Les jeunes sont invités à envahir les partis politique pour espérer participer à la gestion de la chose public, c’est parmi les recommandations issus d’une conférence débat radiophonique autour de la participation des jeunes  à la gestion de la chose publique organisée par la radio universitaire à Bukavu,

Parmi la série de recommandation des plusieurs panelistes figure également  la prise de conscience de la jeunesse, la formation des jeunes, et les soutiens des jeunes entre eux.

 ‘’Il faut que les jeunes puissent mettre en place des stratégies d’éveil de conscience collective et patriotique, il faut aussi la désacralisation des fonctions politique,  et  que les plus pauvres trouvent aussi le moyen de faire la politique, Les jeunes doivent créer des courants pouvant constituer leur liste des candidats pour atteindre le seuil lors des prochaines élections,  pour accéder par cette voie à la gestion de la république.  Il faut aussi La révision des certaines lois, et la dépolitisation des fonctions d’état  pour que les jeunes accèdent à la gestion de la République » pense Bernard ZAGABE cadre du FCC

Le  président de la société civile Adrien ZAWADI parmi les panelistes encourage les jeunes à continuer la lutter pour espérer  avoir quelque choses.

 ‘’Que les jeunes cessent de se détruire avec des boissons fortement alcoolisés pour  espérer atteindre un poste de responsabilité. Il faut aussi  demander un quota pour les jeunes pour espérer obtenir d’une autre manière la participation des jeunes à la gestion de la république’’

Les jeunes quand a eux pensent que l’Etat doit activer  la mise en retraite de vieux fonctionnaires pour qu’ils se sentent disponibles à libérer des postes une fois  l’âge atteint.

‘’Il est important d’organisé  des  campagnes des sensibilisations sur les rôles de la jeunesse dans la gestion de la chose publique, ainsi qu’organiser la mise en retraite de vieux fonctionnaires pour qu’ils se sentent disponibles à libérer de postes une fois  l’âge atteint’’

La directrice de la radio universitaire LUCIENNE POSHO, Espère qu’à la fin de ce débat des solutions concrètes seront mis en place car plus de soixante pourcent de congolais sont jeunes.

‘’Dans ce débat il était question de faire un état de lieux sur l’implication des jeunes dans la gestion de la chose publique, d’identifier les obstacles à la participation des jeunes dans la gestion de la chose publique, ainsi que la proposition des solutions pour impliquer les jeunes dans la gestion de la chose publique.’’

Ce débat s’inscrit dans le cadre du projet  renforcement des radios rurales pour une information impartiale sous le financement  de l’ambassade de suède en RDC avec l’appui technique d’ internew’s.

Christian MUKENGE   

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer