Politique

Rdc : Felix Tshisekedi convaincu que vital Kamerhe jouera de nouveau un rôle dans ce pays

Spread the love

 » Kamerhe, c’est mon frère. Je suis totalement désolé de ce qui lui arrive. Je ne l’ai pas voulu contrairement à certains dires mal intentionnés. Dès le départ de cette faire, je vous rappelle d’ailleurs que c’était au sein d’un conseil des ministres à l’époque du premier ministre Ilunga Ilunkamba, c’est lui d’ailleurs qui avait sorti le problème ouvertement pendant la séance puis le ministre de la justice de l’époque a renchéri en disant Monsieur le président ,c’est que vient de dire Monsieur le premier ministre ne vaut même pas une instruction de votre part, dès demain je saisis la justice. Ce jour là, le conseil n’avait pas été couvert par mon directeur de cabinet habituel Vital Kamerhe mais c’était l’un de ses adjoints après je lui ai posé la question mais Vital on a parlé de fameuses maisons à construire dans ce programme de de 100 jours, est-ce que c’est notre affaire? Il a répondu non ce n’est pas notre affaire, j’ai dit bon ça va que la justice fasse son travail ».

Et d’ajouter:

« Et malheureusement on est arrivé là. Ce que je peux accepter qu’on me reproche ce que on me condamne de n’avoir pas donné des injonctions à la justice pour ne pas faire face à son travail et que lui ne se retrouve pas dans cette situation. Alors dans ce cas qu’on me dise qu’est-ce que j’aurai fait de mes principes de laisser la justice libre de faire son travail. »

Pour finir:

« C’est qui est arrivé est arrivé, nous le déplorons tous mais je continue à croire que Vital Kamerhe est non seulement quelqu’un de sérieux, de correct et en plus quelqu’un dont la République a besoin grâce à son intelligence, grâce à son expérience et je suis convaincu qu’il jouera à nouveau un rôle dans ce pays »

Tranchant en second degré, la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe a réduit à 13 ans la peine 20 des travaux forcés infligées à Vital Kamerhe en première instance au tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe. L’ancien directeur de cabinet de Félix-Antoine Tshisekedi a été jugé coupable des détournements des deniers publics dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l’Etat.

De son côté, l’Union pour Nation Congolais (UNC) a demandé à ses députés de suspendre leur participation aux réunions de la plateforme électorale Cap pour le Changement (CACH) et l’Union sacrée de la Nation initiée par Félix Tshisekedi.

Par actualité.cd

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer