Paix et transformation Conflit

Sud Kivu-Tufaulu pamoja: une cinquantaine des jeunes formés sur le leadership et le plaidoyer sensible au genre par la prunelle asbl

Spread the love

Renforcer les capacités des jeunes leaders des associations sur le leadership, le monitora, et les plaidoyers sensible aux genres, afin qu’ils intègrent dans leurs plaidoyer des notions sur le leadership et le genre c’est parmi les objectifs d’un atelier de formation des jeunes leaders des associations, organisé à Bukavu ce jeudi 08 juillet 2021 par l’asbl la prunelle RDC.

Ouvert par le vice-président de l’assemblée provinciale du sud Kivu Norbert YABE, cet atelier permettra aux jeunes leaders des associations de jeune de la province du sud Kivu d’intégrer la dimension genre dans leurs plaidoyers.

 ‘’ Aujourd’hui nous sommes en pleine formation sur le leadership, le mentorat le genre, la gouvernance locale et le plaidoyer. On veut à travers cette formation renforcer les capacités des leaders des jeunes, dans leurs stratégies de communication. Ils doivent être sensibles au genre, éviter des communications un peu discriminatoire. Ils doivent être sensibles aux genres dans ceux qu’ils font comme travail comme leaders afin que la compétence de la femme, de la fille soit mis en avant pour espérer les voir un jour participer dans les instances de prise des décisions’’ souligne Judith MAROYI directrice exécutive de laprunelleasbl.

Pour le vice-président de l’assemblée provinciale du sud Kivu, le jeune leader doit être un model dans la société en luttant contre les antivaleurs pour porter haut le plaidoyer sur le leadership et le genre dans les instances de prise de décision.

‘’Je suis d’abord très content que les jeunes leaders des associations  soient réunis pour réfléchir sur  le leadership des jeunes. Ils ont beaucoup des choses à nous dire comme autorité, nous ne pouvons que leur prodiguer quelques conseils car ils ont plein d’énergie pour faire avancer ces pays et participer à la gestion de la chose publique. Comme conseil : les jeunes  doivent se munir de beaucoup des qualités, ils doivent être l’exemple dans la société pour être des véritables leaders,  c’est parmi les conditions indispensables, ils doivent abandonner les défauts et combattre les antivaleurs pour être de véritable jeune leaders’’.

Cette formation a été organisée par la prunelleasbl dans le cadre du projet tufaulu pamoja financé par l’ambassade de suède en RDC. Ce projet  vise à amplifier la voix de la jeunesse et de la  femme en vue de leurs participations effective dans les instances de prise de décision.

Fiston BARAKA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer