Sport

SUD-KIVU : Les torchons brûlent à l’entente urbaine de Basket-ball de Bukavu (Larissa KATUNGEKO) Burundaise?

Spread the love

Une contradiction regne au sein de l’Entente urbaine de basket-ball de Bukavu pourtant les équipes courent derrière les titres en version masculine comme féminine. les choses se compliquent en finale chez les dames,
une première finale qui s’annoncait le samedi 17juillet 2021 à 13h n’a pas eu lieu, au motif, l’asb scandinavia était sur le point d’alligné une joueuse de la nationalité burundaise (Larissa KATUNGEKO,) qui aurait été transférée chez asb scandinavia en respectant les formalités administratives signale maître Serge marhegane coach de Asb scandinavia dans un entretien avec le reporter de Kivuamani.info

La rencontre n’a pas débutée, motif, les arbitres de la rencontre ont décidés de repsecter les 10 minutes comme le prévoit les règlements Pour que la joueuse concernée sort de L’ air de jeux.

Scandinavia gros dos refuse de faire sortir son athlète de l’air de jeux et la réaction des officiels ne tarde pas.

Les officiels de cette rencontre décident d’infliger un forfait à l’asb scandinavia en faveur du BCF gazelles

Selon les règlements une équipe qui refuse de jouer une rencontre, la perd par forfait et perd aussi le droit à plusieurs avantages avec une amende. l’équipe est aussi éliminée en faveur de son adversaire.

Les réglements étant claire sur le dossier après chaque match l’entité se réuni pour faire sortir une notification qui va homologuer les résultats de la rencontre

Le lundi 19 juillet 2021 l’entité a rendu publique une notification homologuant ainsi les résultats de la rencontre AMI BK vs Maendeleo du weekend dernier,

et notifiant la qualification du BCF les gazelles comme équipe championne de l’Entente urbaine de basket-ball de Bukavu pour la saison 2021 et d’autre charge qui pèse contre le Asb Scandinavia.

Cette notification signée par le premier vice-président de l’entente junior Bugugu et du secrétaire Éloi masonga devient sujet a polemique.

Depuis ce mercredi une lettre circule sur les réseaux sociaux contre signer par la présidente de cette entité Rachel Musingi et de son conseiller en charge de compétition adressée au président de FEBACO à Kinshasa et une copie au gouverneur de Province suspendant monsieur Jonior Bugugu vice président et Éloi Masonga secrétaire, la notification abroge ainsi celle du 19juillet 2021 signé par le premier vice president.


Quelques analystes du basket en Province estiment que cette guerre entre les membres de l’éntité fait suite à leurs apartenances dans le comité de certaines équipes.

ce qui serait à la base de la cacophonie autour de la prise de certaines décisions. l’avenir nous en dira plus.

Eric Murhula

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer