Actualité

Rdc-Ceni : Les confessions religieuses dénoncent, les pressions et menaces dans la désignation des animateurs de la CENI

Spread the love

A quelques jours de la désignation des animateurs de la commission électorale nationale indépendante en république démocratique du Congo, les confessions religieuses dénoncent la pression, les menaces et les intimidations dont elles  sont victimes de la part des acteurs politique.

Réunis en assemblée générale hier vendredi 23 juillet  pour évaluer les enjeux pertinents liés au processus électoral et lever une option consensuelle sur la désignation de leurs  candidats à la CENI les représentants de confessions religieuses rappel que le processus électoral est soumis aux exigences de la crédibilité.

 ‘’IL Convient de rappeler que le présent processus électoral est soumis à des exigences d’être crédible, transparent, inclusif, et apaiser, d’où la nécessité de s’en tenir aux réformes électorales objective et la désignation des animateurs de la CENI en toute responsabilité’’ dit Marcel UTEMBI a la lecture du communiquer.

 Aux confessions religieuses de dénoncés les menaces et intimidations de la part des certains politiques

‘’ Au moment où nous nous engageons à procéder à la désignation de nos candidats à la CENI permettez-nous de dénoncer des pressions, des intimidations, et de menaces de toute sorte dont sont victime certains membres de la plateforme pour nous empêcher à faire librement notre travail

Cette façon de faire est un manque de respect envers les chefs des confessions religieuses et un abus des pouvoirs, par conséquent nous mettons en garde toute ces personnalités déjà identifier si jamais un malheur arriver à l’un de nous dans ce contexte’’insiste marcel UTEMBI

Cependant, les confessions religieuses réaffirment la détermination de faire un travail qui permettra de préserver les acquis de l’alternance

‘’Au regard de ceux qui précède nous réaffirmons notre détermination à ne pas céder a toute tentative de perturbation du présent processus électorale, et doit obligatoirement inauguré une nouvelle ère des élections mieux  organisée  pour l’alternance démocratique en 2023

A la lumière des critères fixés par la loi sur la CENI l’idéal pour nous sera basé sur la personne ayant un leadership étique et consensuel avéré, une maitrise de la gouvernance électorale des compétences managériale, une loyauté sans faille au respect de la constitution et de loi de la république, et un courage  exceptionnel de proclamer les véritables résultats issus des urnes’’. Dixit Marcel UTEMBI

En fin un appel au peuple.

‘’Nous appelons le peuple congolais à ces mobiliser et à accompagner le processus électoral en vue de préservé sa souveraineté nationale, tout en demandant à nos Fidel et croyant de nous accompagner dans la prière nous confions ce processus électoral au très haut pour un aboutissement heureux au bénéfice de la nation’’ concluent les confessions religieuses.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer