Actualité

Bukavu: Carence d’eau à Bukavu, la population fait recoure aux bizola

Spread the love

L’eau potable un véritable casse-tête depuis le début du weekend end dans la ville de Bukavu. Les habitants de différents quartiers de la commune de Kadutu et d’ibanda sont sans eaux potable, pour cause, une panne est survenue dans les installations de la regideso au niveau du lycée Wima.

Cette situation a comme conséquence directe, la pénurie généralisée de l’eau dans la majeure partie de la ville. La population est  obligée de recourir à l’eau de ‘’bizola’’ dans les puit archaïque, une pratique qui expose a plusieurs maladie d’origine hydrique.

Dans un communiqué rendu public la regideso présente ses excuses, cette société étatique dit faire de son mieux pour réparer la panne et rétablir l’eau.

‘’Suite à la fuite survenue sur sa conduite principale DN 400 au-dessus du lycée wima, la regideso informe son aimable clientèle que les quartiers ci-après seront privés d’eau pendant le temps que va durer cette réparation soit du 05 au 06 aout 2021, il s’agit des quartiers kasali, ndendere, nyalukemba, rukumbuka, labotte, nyamugo’’ lit-on dans ce communiqué.  Deux jours après l’eau n’est toujours pas rétablis, de sources proches indiquent que la panne persiste et la solution serait trouvé ce dimanche.

Au chapitre des réactions le mouvement citoyen lutte pour le changement se demande comment allons-nous lutter contre la covid’19 sans eau potable et formule une série de recommandation c’est notamment :

1. A la REGIDESO De réhabiliter le plus tôt possible les tuyaux délabrés pour remettre de l’eau,

2. A l’autorité politico administrative : D’alléger un peu ces mesures de couvre-feu pour aide la population de puiser de l’eau et la sécuriser

3. A la population de cherche comment respecter les mesures barrières lors qu’elle cherche de l’eau.

4. A la police de protéger la population au lieu de la tracassés lorsqu’elle la rencontre la nuit à la recherche de cette denrée vitale.

depuis ce vendredi 7 Août 2021 au soir plusieurs quartiers de la ville de Bukavu vivent sans eau courante et potable et ce qui expose la population à une propagation rapide de la maladie à Corona virus (Covid 19) et les maladies diarrhéiques car il n’y a plus moyen de se laver les mains régulièrement et surtout les gens sont obligés de se battre pour avoir un peu d’eau et dans ces attroupement les mesures barrières ne sont pas respectées.  il y a eu même des affrontements entre la population et la police sur plusieurs sources d’eau dans la commune de kadutu, à kadurhu par exemple, et même de crépitement de balles réelles sur place précise la lucha.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer