Actualité

RDC- : blocage dans la désignation des membres de la Ceni le CCSC Nord et sud Kivu monte aux créneaux

Spread the love

Les cadres de concertation provinciaux de la société civile du nord et du sud Kivu  fustigent les manœuvres en cour du bureau de l’assemblée nationale de la RDC qui tente de bloquer malignement la mise sur pied du bureau de la commission électorale nationale et indépendante.

Dans une déclaration conjointe signée par le président provinciaux du nord et du sud Kivu cette structure citoyenne  formule une série des recommandions notamment

Au chef de l’Etat de rappeler à l’ordre le président de l’assemblé nationale et les membres de son bureau afin  qu’ils respectent la constitution de la république et la loi organique 21/012 du 03 juillet 2021 que leur institution a voté.

Aux honorables députés nationaux de prendre dans l’urgence  des mesures contraignantes qui s’imposent pour obliger l’honorable MBOSO NKODIA, président de l’assemblée nationale et son bureau à respecter la constitution du pays et la loi organique en vue d’une bonne tenue des élections crédibles dans le délai pour éviter le pire.

Aux organisations de la société civile de s’organiser pour une mobilisation populaire des jeunes, femmes, hommes pour exiger les élections dans le délai prévu par la loi. De faire pression conformément à l’article 64 de la constitution du 18 février 2006 sur le gouvernement et le bureau de  l’assemblée nationale pour qu’ils appliquent intégralement les dispositions de la loi en organisant les élections libres et apaisées  en 2023

Afin aux organisations nationales et internationales de protection des défenseurs des droits humains de mettre en place des mécanismes rapides et efficaces de protection des défenseurs des droits humains en république démocratique du Congo pendant cette période préélectorale.

Le cadre de concertation provinciaux de la société civile du nord Kivu et du sud Kivu justifier ce blocage par plusieurs faits parmi lesquels l’absence d’un consensus dans le chef de responsables des confessions religieuses, et pense que  le bureau de l’assemblée nationale fait valoir l’ironie a la place de la responsabilité.

Les animateurs de la CENI ne sont jusque-là pas connu  en république démocratique du Congo, le délai de leurs nominations a déjà expirés le cadre de concertation de la société civile pense que c’est déjà un début de la dérive électorale.

christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer