Actualité

Sud Kivu : les jeunes lega dénoncent le non-respect du code minier par les chinois à mwenga

Spread the love

La coordination  des jeunes lega  dénonce l’exploitation de minerai par certaines entreprises chinoise fictive à Mwenga sans une étude d’impact environnemental, ni cahiers de charge, le mouvement de jeune lega parle d’une violation du code minier en vigueur en République Démocratique du Congo. 

Clément MUTEWA WAKANDWA coordonnateur de la coordination  des jeunes lega indique que cette exploitation entraine plusieurs conséquences sur le train de vie de la population locale abandonnée à elle-même depuis l’avènement de ces entreprises.

A l’en croire les habitants  de Mwenga en général  de  Kitutu  et Lugushwa en particulier  courent  un risque d’une famine irréversible car les entreprises chinoise utilisent les engins  entre dans les champs bouleverse la terre a la recherche de minerai.

‘’La population de Mwenga vit a 90 pourcent des produits champêtre, le chinois entre dans les champs et détruise la culture, Cette entreprise n’a pas exploitée l’alluvionnaire comme on nous a dit  et exploite la terre exposant la population a une famine.

Le peuple lega est forestier et bois l’eau des rivières, ces chinois utilisent deux produit chimique pour traiter leur minerai brute, les mercures et les sianures deux produits chimique hautement toxique, qu’ils déversent en grande quantité dans la rivière Elila, du point de vue santé il y a risque  de cancer qui doit se développer dans les jours avenir, il y a aussi les femmes qui sont exposées aux infections leurs organes génitaux sont vraiment touchés’’ Alerte Clément MUTEWA WAKANDWA coordinateur de la coordination des jeunes lega

Les sources de la jeunesse lega sur place indique que la population dépend de poisson pécher dans la rivière Elila et de scrabble, ce produits chimique tue ces aliments de base pour la population’’.

La coordination des jeunes lega constate que la population est abandonnée  à elle-même.

En réaction certain responsable locale contacté par la coordination des jeunes lega indique que le  chinois dit avoir tout régularisé au niveau de la province et de Kinshasa.

La coordination des jeunes lega constate qu’il y a un flou autour de cette affaire, un flou  du a une complicité entre Kinshasa et le gouvernement provincial, et lance un SOS sur le danger que le peuple lega cour et qui peut être évité facilement.

Watongoka

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer