ActualitéSocial

Sud Kivu : les militaires contraints de quitter Immédiatement les carrés miniers

Spread the love

Le gouverneur du sud Kivu accorde un délai de 72 heures aux opérateurs miniers expatriés exerçant dans la le territoire de mwenga   de se présenter a la commission mise en place avec les titres miniers et actes juridiques qui les autorisent à exercer leurs activités.

Dans un communiquer signer par Théo NGWABIDJE KASI et rendu public ce 12 aout 2021 le gouverneur du sud Kivu demande également au militaire de  se trouvant dans les carrés miniers de les quitter immédiatement conformément à la décision du conseil de sécurité du mardi 03 aout 2021

‘’ Conformément a mon arrêté N 020/084/GP/SK du 02 décembre 2020 instituant une commission chargée de la certification des titres miniers des Expatries ouvrant dans le secteur minier en province et au moratoire de trois mois leur accorde par la note circulaire N001-BIS/CAB/MIN-PRO/MEE/SK/2021 du 16 février du ministre provincial en charge des mines. Il est demandé a tous les opérateurs miniers expatriés exerçant dans la le territoire de mwenga de se présenter à la commission susvisée, dans Le délai de 72 heures à partir de ce lundi 16 aout 2021 avec le titres miniers et actes juridiques qui les autorisent à exercer leurs activités seront suspendues avec les conséquences y afférentes.

De même tous les militaires  se trouvant dans les carres miniers doivent y quitter immédiatement et ce conformément a la décision du conseil de sécurité du mardi 03 aout 2021’’

Les militaires sont visible dans l’exploitation minières dans la province du sud kivu, le chinois sont citées dans l’exploitation illicite de minerai, les sociétés civiles de mwenga dénoncent depuis lors cette situation.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer