AccueilSocial

Sud Kivu : les journalistes s’engagent à soutenir les victimes des catastrophes naturelles à travers leurs productions

Spread the love

Les prestataires des radios communautaires  promettent d’intégrer désormais dans leurs productions le soutien psycho social des victimes des catastrophes naturelles récurrentes dans les villes de Goma et Bukavu au sud et au nord Kivu.

Engagement prit à l’issus de l’Atelier de  formation  des prestataires des radios communautaires sur le soutien psychosocial des populations affectées par l’éruption volcanique et autres catastrophes naturelles  organisé par l’Unesco qui  s’est clôturé ce mardi 24 aout 2021 dans la ville de Bukavu.

 Un soutien aux victimes qui se fera par la sensibilisation de la communauté, sur la prévention et la lutte contre les traumatismes causé par  les catastrophes naturelles, à travers les émissions, et autres formats journalistiques.

‘’ Je m’engage à intégrer dans mon horaire de production, les aspects qui apporter un soutien aux victimes  des catastrophes naturelles, et particulièrement les enfants’’ dit Fréderic BAGALWA de la radio Svein

A Materne NSIKU journaliste de Hope Channel télévision d’ajouter

A chaque fois que je suis au micro, je ferai de mon mieux pour apporter un soutien aux victimes des catastrophes naturelles, en invitant les psychologues pour essayer tant soit peu de guérir les traumatismes liés aux catastrophes naturelles’’

Les villes de Bukavu et de Goma font face à plusieurs catastrophes naturelles, c’est notamment les incendies à répétition, les cas d’éboulement de terre, d’éruption volcanique, d’inondation et  érosion pour ne citer que cela.

Malheureusement les victimes manquent un soutien psychosocial causant ainsi des cas des traumatismes, d’où l’importance pour les prestataires de radios communautaires d’être outillés sur ces sujets, afin de sensibiliser la communauté sur l’importance d’une assistance psychosocial, qui est fait généralement par un psychologue.

Cette formation a été organisée pendant deux jours par l’Unesco en collaboration avec le réseau des journalistes amis de l’enfant.

La rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer