Accueil

sud Kivu: Démarrage des épreuves de l’examen national de la formation professionnelle

Spread the love

coup d’envoi des épreuves ordinaire de la première session de l’Examen national de la formation professionnelle dans la province du Sud Kivu, Au total 1132 candidats parmi eux 664 garçons et 468 filles reparti dans 12 centres sont concernés par ces épreuves.

Durant 3 jours les candidats feront face aux épreuves des branches spécifique pour cette première journée , puis suivra les sciences et enfin la culture générale.

l’inspecteur principal provincial de la formation professionelle Fernand HEMBI encourage les parents à faire étudier les enfants dans les fillieres technique

« la formation professionnelle aide plusieurs pays, c’est de cette manière que le pays pourra aussi avancée, que les parents envoient les enfants à la formation professionnelle, désormais il y a un diplôme de la formation professionnelle, les exemples sont nombreux, que les parents orientent les enfants vers l’enseignement technique ou la formation professionnelle pour développer la classe moyenne en rdc  » dit Fernand YEMBI

le gouverneur de la province du Sud Kivu qui a lancé officiellement ces épreuves encourage ces candidats à rester concentrés.

 » chers candidats la moisson est abondante, mais il y a peu d’ ouvriers dit on. je vous recommande de travailler sérieusement afin d’ouvrir à la province le meilleur cadeaux de l’année pour cette première édition, je sais que vous allez briller , je suis convaincu que vous réaliserez un exploit et je vous rassure d’un accompagnement à travers le ministère de l’éducation. Courage et bon travail  » dit Théo NGWABIDJE KASI gouverneur du Sud Kivu

ces candidats proviennent d’une vingtaine des filières techniques organisées, parmi lesquelles, la menuiserie, la maçonnerie, la coupe et couture, l’électricité, l’option marine, et bien d’autres. des kits anti covid-!19 ont été distribués aux candidats pour le protéger contre la pandémie à covid-19.

Christian MUKENGE.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer