Accueil

Bukavu: incendie de médias le bureau de coordination de la société civile appel à la solidarité

Spread the love

Le Bureau de Coordination de la Société Civile compatit avec les médias et entreprises de presse touchées par l’incendie survenue dans la nuit du mardi a ce mercredi 15 septembre 2021.

La Société civile à travers son bureau de coordination exprime toute sa solidarité avec les journalistes et patrons des médias ainsi que les animateurs du Réseau des radios et télévisions communautaires (Rateco) en ce moment difficile qui vient anéantir tous les efforts entrepris pour donner la parole à toutes les couches sociales et contribuer ainsi à la vitalité de la démocratie.
le président du Bureau de Coordination de la société civile Adrien zawadi lance une série des recommandations tant au gouvernement congolais qu’aux organisations humanitaires.

  1. Au Gouvernement provincial, central et autres services étatiques ;
  • D’accompagner les médias et Réseau touchés par ce drame dans le processus de redressement pour le bien des communautés en les accompagnant par une dotation du gouvernement provincial ;
  • D’instruire les services publics en charge des taxes et autres redevances provinciales et nationales afin que tous ces médias touchés par ce drame soient exemptés de tout paiement des taxes pendant un an après le premier signal dès la fin de leur processus de redressement ;
  • De mener des enquêtes sérieuses en vue de se rassurer que le feu n’est pas surtout venu pour réduire au silence ces outils importants dans notre province ;
  1. Au partenaires Techniques et Financiers qui accompagnent les médias pour la démocratie et la Bonne Gouvernance
  • De soutenir ces médias, et leurs Réseaux touchés en leur dotant des matériels et appui financier afin de permettre leur fonctionnant harmonieux. Soutenir la presse est capital dans un pays comme la RDC ;
  • D’accompagner les médias dans le processus de l’autonomisation économique de ces médias afin qu’ils sachent se tenir débout d’eux-mêmes dans un contexte difficile qui est le nôtre ;
  1. Aux organisations de défense et de soutien de la liberté de la presse
  • D’accompagner les médias et organisations de presse sinistrés par cet énième drame survenu à l’Hôtel de Poste par des plaidoyers afin qu’ils se relèvent dans l’urgence ;
  • D’encourager les journalistes et leurs médias à être professionnels et exigeants dans le combat pour la démocratie et la bonne gouvernance. La Société Civile est prête à accompagner ces efforts.
  1. A toute la population
    De soutenir, chacun à son niveau afin que ces médias et organisations des journalistes survivent et qu’ils continuent à servir la communauté car nous avons besoin de l’information dans toute sa diversité.
  2. Aux responsables des médias et organisations touchés
  • De continuer à se battre pour que les médias et organisations victimes rouvrent dans l’urgence.
    « Il n’y a pas de démocratie sans médias indépendants et forts ».
    La population à travers la Société Civile exprime tout son soutien en ce moment difficile. indique t-il.

Dans ce lot de médias victimes de cet incendie figure 9 médias et un Réseau des Médias qui sont dans l’incapacité de servir la communauté à la suite de ce grave incident. Il s’agit notamment de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC), la Radiotélévision Canal Futur (CF), de la Maturité Radiotélé 9 (MRT9), de la Radiotélévision Vision Grands-Lacs (RTVGL) complétement détruites par le feu.

Par ailleurs, la radio Iriba FM, la RTR ou encore FAN FM ont échappé de justesse avec des conséquences sur la suite de leur travail, elles sont réduites au silence depuis que l’incendie s’est déclaré. Deux médias en ligne sont aussi en difficulté : c’est notamment Kivu Amani.info et Kivu Avenir qui ont subi le pillage systématique de ses outils de travail. Par ailleurs, le Réseau des Radio et Télévisions Communautaires à l’Est du Congo (RATECO) ne peut plus fonctionner normalement alors que c’est un outil capital pour l’accompagnement des médias et des journalistes.

la rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer