Accueil

sud Kivu: un incendie ravage l’hôtel de poste, plusieurs jeunes redeviennent chômeurs

Spread the love

Plusieurs centaines des jeunes au chômage depuis la matinée de ce 15 septembre 2021, pour cause, un incendie a calciné une majeure partie de l’hôtel de poste dans la ville de Bukavu la nuit du mardi a ce mercredi 15 septembre 2021.

ce bâtiment habrite les activités génératrice des revenues de plusieurs familles. parmi les dégâts enregistrés 4 stations de radios reduites au silence, les émetteurs des ces radios ont été consumés par le feu, il s’agit de la radio télévision nationale congolaise (rtnc) station du Sud Kivu, de la radio télévision canal futur, de la radio télévision grand lac(RTVGL) ainsi que la maturité radio tele9 (MRT9).

A cela s’ajoute une dizaine des studios de production audiovisuel appartenant à des jeunes entrepreneurs qui désormais vivait dans l’autonomie financière grâce a ces petites sources de revenues, le centre de formation en multimédia langue et métier n’ a pas été épargné par cet incendie, les ateliers de coupe et couture, le centre de capture de passeport biométrique a été réduit en cendre, environs 9 véhicules stationnant dans le garage de la poste complètement calciné, des secrétariat public aussi réduit en poussières ainsi que toute une ribambelle d’activité génératrice de recette de particulier calcinées dans cette tragédie.

difficile de maîtriser ces larmes quand on arrive tôt le matin à la poste de Bukavu, plusieurs personnes tombent en syncompe a voir seulement l’ampleur des dégâts.

L’ origine du feu reste jusque là inconnue, mais certaines sources parle d’un problème d’installation du courant électrique dans un local où l’on fabrique de glace.

les quelques locaux sauver de justesse par certaine personne ont vue tout leurs biens pillés par les présumés enfant de la rue déguisé en sapeurs pompiers. C’est entre autre la salle de gymnastique, et le centre de prévention de catastrophe naturelle ,etc,…..

c’est le plus grand incendie que connaît la poste de Bukavu après celui intervenu encore au mois de septembre 2011. les victimes ne savent a quel saint se vouer.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer