Accueil

Sud Kivu : A l’unanimité les enseignants du syeco décident de durcir la grève (déclaration)

Spread the love

Deux semaines après la rentrée scolaire en république démocratique du Congo, les enseignements n’ont toujours pas commencé dans les écoles publiques de la province. Pour cause, les enseignants ont décidé de durcir leur mouvement de grève jusqu’à ce que le gouvernement national  réponde favorablement à leurs revendications.

Dans une assemblée générale organisé à l’athénée d’ibanda dans la ville de Bukavu ce lundi 12 octobre 2021, à main levée les professionnels de la craie sont resté déterminer, à  l’unanimité de poursuivre le mouvement de grève cela malgré les intimidations du ministre nationales de l’Enseignement primaire, secondaire, et technique qui menace de le désactiver de système de paye fait savoir Roger MATABARO secrétaire provincial du SYECO

‘’ Les enseignants ont passé en revue les différentes menaces de la part des autorités, ils ont décidé d’exiger les réponses à leurs revendications, qui sont du reste bien connues. Qu’aucun enseignant ne reste nouvelle unité, supprimer les zones salariales, qu’on installe  les mutuelles de santé, et la payé du  deuxième et troisièmes palier  que le gouvernement a signé avec les corps syndicales depuis 2019’’ dixit ROGER MATABARO

Pour le syeco le mouvement de grève va continuer jusqu’à ce que le gouvernement assure cette prise en charge, D’autres sources parlent d’une reprise des négociations entre les syndicalistes et le gouvernement pour trouver une solution.

En attendant qu’une solution soit trouvée l’enfant congolais reste le grand perdant dans cette bataille qui s’annonce rude.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer