Accueil

Bukavu : incendie de la poste, les victimes disent merci au gouvernement central pour l’assistance

Spread the love

Les victimes de  l’incendie de la  poste de Bukavu remercient  le  gouvernement de la république démocratique du Congo pour  l’assistance humanitaire leur apportés après avoir tout perdu dans un incendie qui a ravagé ce bâtiment il y a plusieurs semaines

Le comité des sinistrés l’a fait savoir au cours d’un point de presse tenue à Bukavu la journée du mardi 19 octobre 2021

Le porte-parole de ce comité rassure que la somme de 890 dollars remise à chaque sinistrés par le gouvernement central est  bel est bien arrivée à qui des droits, un geste salué par les bénéficiaires.

‘’ Vu la satisfaction qui nous caractérise après distribution et partage de ce don qui a témoigné la neutralité et clarté du Gouvernement provincial avec l’accompagnement de l’Assemblée provinciale, au nom de tous les sinistrés de l’hôtel de  poste de Bukavu, le comité en place encourage et remercie ce geste combien louable du Gouvernement, lequel geste qui fait preuve du souci que garde l’Etat congolais envers ses citoyens victimes des catastrophes naturelles,»  indique ISHARA MASIRIKA porte-parole des sinistrés

Cependant, le comité des sinistrés demande aux  personnes de bonne volonté de venir au secours  de sinistrés qui demeurent  dans les besoins.

C’est comme ça que nous demandons à toute personne de bonne volonté de bien vouloir contribuer même avec un petit rien afin de pouvoir aider les victimes de cet incendie. C’est arrivé alors qu’il y a plusieurs personnes dont leurs vies dépendaient de ce bâtiment”, ont-ils insisté

Vous le savez peut être, un incendie a ravagé l’hôtel de poste de Bukavu la nuit du mardi 14 au mercredi 15 septembre dernier.

 Plusieurs jeunes entrepreneurs sont redevenus sans emploi suite à leurs biens de valeurs  calciné dans cette catastrophe. Le gouvernement national a envoyé une somme importante d’argent pour assisté les victimes.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer