ActualitéSocial

SUD KIVU : la société civile exige la reprise de cours à partir du 01 er novembre 2021

Spread the love

Les organisations de la société civile du Sud-Kivu, demandent  au gouvernement de mettre  toutes les batteries en marche pour que les élèves  reprennent les cours à partir du lundi 01 Novembre 2021. C’est parmi les recommandations couchées dans un mémorandum adressé au chef de l’Etat et  déposé au gouvernorat de la province du Sud-Kivu, à l’issus d’une marche pacifique organisée ce mardi 26 octobre 2O21 dans la ville de Bukavu.

Ils étaient plusieurs centaines des parents, membres du bureau de coordination de la société civile, de la nouvelle dynamique de la société civile,  de la nouvelle société civile du Sud-Kivu , des différents mouvements citoyens, et de l’association des parents d’élèves à inondés les artères  principales de la ville de Bukavu pour dire non  à la gratuite de façade et exige la reprise des cours dans les écoles  catholiques, protestantes et public de la province du Sud-Kivu et de la République Démocratique du Congo en générale.

La marche est partie de la place Munzihirwa jusqu’au bureau du gouverneur du Sud-Kivu où un mémorandum a été déposé. Sur les routes, les manifestants scandaient des chansons réclamants  la reprise des cours et l’amélioration des conditions de travail des enseignants,  à défaut la lutte va continuer’’

Siffle et vuvuzela sur la bouche, les parents de la ville de Bukavu avaient des calicots sur lesquels on pouvait lire ‘’ la place de l’enfant, c’est à l’école, et non à la maison’’ ‘’ La NDCSI dit non à la gratuite de façade, non  à la prise en otage de l’éducation  de nos enfants, oui au retour de nos enfants à l’école’’

Ou encore ‘’ la NSCC Sud et Nord-Kivu exige le respect de l’article 43 de la constitution, ou à la gratuité, oui au salaire décent des enseignants, non et non à la prime’’

Le président du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu insiste sur la matérialisation de la gratuité de l’enseignement primaire et de la rentrée scolaire au Sud-Kivu

‘’  Les parents d’élèves et les acteurs sociaux du Sud Kivu prennent l’engagement de consolider la vision  de la gratuité de base en invitant le gouvernement national à faire honorer devant l’opinion nationale et internationale tous les engagements pris par vous entant que chef de l’état dans le secteur de l’éducation en RDC,  exigeons la prise en charge par le budget national de la paie descente de tous les enseignants  NU, NP et tous les accords prisent avec les enseignants à Bibwa.

Exigeons la reprise immédiates des cours d’ici lundi 01 novembre 2021 car la grève des enseignants exposés les enseignants à multiple risque des exploitations sexuelles, grossesse et mariages précoces, banditismes et violences sexuelles, délinquance juvéniles et consommation de drogue » insiste Adrien ZAWADI

Plus de trois semaines après depuis que le coup d’envoi de la rentrée scolaire édition 2021-2022, les écoles publiques, catholiques, et protestantes, n’ont pas encore débuté avec les enseignements.

A plusieurs reprise les élèves ont été renvoyé faute d’enseignants dans leurs écoles respectives, malgré les menaces  du ministre national de l’EPST les enseignants campent sur leurs positions de durcir la grève jusqu’à ce que le gouvernement réponde favorablement à toute leurs revendications.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer