AccueilSocial

Rdc : voici les conditions d’admission aux études de médecine dans les universités

Spread the love

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Muhindo Nzangi a fixé, dans un arrêté rendu public ce mercredi 28 octobre, des conditions d’admission aux études de médecine dans les universités publiques et privées de la RDC.

Cet arrêté précise que ne peuvent être admis à la faculté de médecine dès le début de l’année académique prochaine que les diplômés ayant obtenu au minimum 70% aux Examens d’Etat.

« Nul ne peut être inscrit en première année de graduat/Première licence LMD en faculté de médecine, s’il ne réussit pas au concours d’admission organisé au sein de l’université. Le concours d’admission vérifie si le candidat à l’admission dispose de prérequis nécessaires à la poursuite avec succès des études supérieures et universitaires en faculté de médecine et met en compétition les places assises disponibles afin de retenir objectivement les candidats classés en ordre utile », note l’arrêté.

Cette décision du ministre de l’ESU précise ce qui suit :

« Ne peut être admis à participer à ce concours que le porteur d’un diplôme d’Etat ou son équivalent des humanités scientifiques ou d’un diplôme d’Etat de toute autre section obtenu avec au moins 70%. L’établissement organisant la filière médecine ne peut recruter en première année de graduat/première licence LMD que par rapport au quota d’inscription lui réservé à travers l’instruction académique de l’année ».

Cet arrêté s’inspire des résolutions des Etats généraux de l’ESU, tenus à Lubumbashi du 10 au 14 septembre de l’année en cours. La motivation du ministre est indiquée dans « le souci partagé par les acteurs intervenant  dans le secteur de la santé  d’améliorer le niveau de formation des médecins en RDC ».

Avec la radiookapi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer