Accueil

Sud-Kivu : le gouverneur est en perte de vitesse et manque d’argument pour défendre sa mégestion (PANADER)

Spread the love

Le parti national pour la démocratie et la république déplore le mensonge du gouvernement provincial, la perte de vitesse, l’incohérence, et le manque d’argument dans le dossier de l’exploitation illicite de minerais à Mwenga.

Le président fédéral a.i du PANADER qualifie de mensongers les propos du gouvernement provincial tenu par le ministre provincial de media Jérémie BASIMANE, le propos du Conseiller du gouverneur Idée BAKULU, et du gouverneur de province Theo NGWABIDJE KASI.

Dans un point de presse tenue ce jeudi 28/Octobre/2021 à Bukavu, le parti cher à Jean Marie BULAMBO KILOSHO dit non aux germes de tribalisme évoqué par le gouvernement provincial pour défendre sa mauvaise gestion

Sur Jérémie BASIMANE, le PANADER note qu’il sera considéré comme auteur intellectuel de tous dérapage tribalo-ethnique

‘’ sur ce, nous la fédération du PANADER Sud-Kivu allons déposer une copie du support sonore de l’honorable Jean Marie-BULAMBO KILOSHO à l’antenne provinciale de l’agence nationale des renseignements, suivant les récentes instructions du chef de l’Etat instruisant les services spécialisés de la République, afin de vous identifier, monsieur Jérémie ZIRHUMANA BASIMANE comme auteur intellectuel de tout dérapage tribalo-ethnique qui pourrait survenir au Sud-Kivu à cause de vos propos incendiaires tenues lors de votre point de presse’’

Quant au Conseiller du gouverneur en matières économique Idée BAKULU

Le PANADER estime que le conseiller du gouverneur en matière de finance a été incomplet dans ces propos, il lui rappel que Jean-Marie BULAMBO KILOSHO est un aigle

‘’ pour votre gouverne, l’honorable BULAMBO est un aigle visionnaire, il ne vole ni avec les hiboux, les corbeaux, les chauves-souris, les perroquets ou autres types d’oiseaux’’

 Le PANADER note en outre que le gouverneur a démontré ces limites dans la gestion de la province et veux s’appuyer sur la fibre tribalo-ethnique pour défendre sa mégestion.

‘’ Ainsi donc le PANADER dit non aux germes du tribalisme car ni le PANADER, ni son président national personne n’a évoqué dans un discours lointain ou proche le tribalisme. Nous disons, non à la manipulation de la population du Sud-Kivu et sommes stupéfait de voir que le gouverneur évoque la stabilité des institutions quand il s’agit de rendre compte de sa gestion’’ indique d’un ton ferme Placide INYANYA fédéral a.i du PANADER

Ce parti politique confirme son appartenance au Front Commun pour le Congo et renseigne qu’il n’est pas nécessiteux politique à la recherche d’une quelconque manne venant de qui que ce soit, connaissant ceux qu’il vaut.

Par ailleurs le parti national pour la démocratie et la république salue l’indépendance d’esprit de certains députés qui ont aussi dénoncé la mauvaise gestion de l’actuel Gouverneur du Sud-Kivu.

Nos efforts pour contactez les parties incriminées sont restés sans succès.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer