Accueil

Sud-Kivu: Exploitation minière à mwenga, les députes décident d’interpeller le gouverneur

Spread the love

L’assemblée provinciale du sud Sud-Kivu décide d’interpeller le gouverneur du sud Kivu pour qu’il vienne éclairer les députés provinciaux sur les les zones d’ombre qui persistent sur l’exploitation illicite de minerais dans le territoire de mwenga.

Les élus provinciaux l’ont décidé au cours de la plénière de présentation du rapport de la commission mis en place par le bureau de l’assemblée pour enquêter sur l’exploitation illicite de minerais. La plénière s’est tenue le vendredi à Bukavu

Dans le rapport présente par cette commission, il a été constaté une baisse sensible de la production de l’or à mwenga allant de 300 kg en 2017 jusqu’à 1 kg par mois en 2021, pour les 6 entreprise chinoise qui font l’exploitation semi industrielle.

les députes provinciaux déplorent la présence de militaire dans le carré minier, pour sécuriser des sites exploiter par les chinois, d’où la demande des élus du Sud-Kivu de l’interpellation du gouverneur de province afin qu’ils viennent éclairer la lanterne des élus sur les zones d’ombre observé dans l’exploitation minière à mwenga.

La commission note également que l’exploitation a continuée malgré la suspension du gouverneur de la province du Sud-Kivu. Des produits toxiques sont bel et bien jeter dans les rivières causant ainsi les maladies d’origine hydrique comme la diarrhée e le cholera

Les élus considérer comme cela comme un pillage pur et simple et constate le non recrutement du main d’œuvre local

Ces rapports de plusieurs page constate aussi l’endommagement des ponts, l’exploitation des champs qui serait plutôt à la base des manques des nourritures, l’utilisation des produits chimiques qui polluent l’eau est causé la disparition des Écosystèmes insiste ce rapport de la commission,

Parmi les recommandations l’on note également la création de différentes commissions pour superviser les secteurs miniers, expulsé les militaires dans ces secteurs, soumettre en justice certains services qui n’ont pas facilité la tâche facile à la commission et tant d’autres.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer