Accueil

Ville morte à Goma : déjà deux morts et plusieurs blessés

Spread the love

Deux personnes seraient mortes et plusieurs autres blessées parmi eux les éléments de la police nationale congolaise, dans les échauffourées entre la police et les manifestants dans la ville de Goma la matinée de ce lundi 2021.

Selon les premières informations à notre possession, la première personne est décédée au niveau de majengo et l’autre qui est un policier non loin de la mosquée vers terminus serait . Le policier serait  tué par certains manifestants en colère. les blessés parmi lesquels les policiers ont été admis dans les structures sanitaires pour les soins de santé.

Les crépitements de balle se sont fait entendre pendant une demi-heure aux premières heures du matin. La police tente de ramener l’ordre à majengo indique un témoin sur place.

Les forces vives de la ville de Goma avaient invités la population à observées une journée ville de morte, pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Goma où plusieurs cas de tueries, assassinats, kidnapping ont été enregistrés.

Cette journée ville morte visait aussi à dénoncer une éventuelle entrée de la police rwandaise dans la ville de Goma pour assurer la sécurité, une démarche que refuse la jeunesse de Goma.

Le maire de la ville de Goma avait dans une communication démenti toute présence de la police rwandaise dans cette ville, et a aussi interdit la ville morte en invitant la population à vaquer paisiblement à ces occupations.

La situation reste critique à Goma où les activités sont paralysées. Écoles, marchés, boutiques et magasins restent fermés.

Elie RUMBO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer