Actualité

Sud-Kivu :«C’est par l’agriculture que nous pouvons obtenir l’autonomie alimentaire»Patrick Kofo Kayombo (Jeune entrepreneur)

Spread the love

Patrick Kofo Kayombo un agriculteur ressortissant de Katana et résidant actuellement à Boston aux États-Unis.En séjour au Sud Kivu,il motive les jeunes à entreprendre dans l’agriculture et l’élevage dans nos propre village.

Dans un point de presse organisé ce lundi 31 Janvier a l’hôtel Panorama dans la ville de Bukavu, Patrick Moyo kayombo Bisimwa est revenu au Congo précisément a Katana son village où il détient une ferme de 14 hectares, pour assister à la récolte de produits semés et pour d’autres busness ainsi que apporter son soutien aux communautés locales.

« J’ai ne comprends pas comment on peut être nourris par d’autres pays pendant que nous avons une terre arable.Nous devons réfléchir sur comment faire et comment les exploiter pour que ça nous aide comme nourriture sans aller le chercher ailleurs et pourtant on est capable de le faire nous même »

Occasion pour Patrick à inviter les jeunes à entrepreneuriat dans l’agriculture pour lutter contre la faim et promouvoir la production locale.

« Je suis ici pour inspirer les autres, qu’ils comprennent qu’avec les gens vous pouvez tout avoir. J’encourage l’école mais on ne doit pas oublier l’agriculture, pour avoir tout ce qu’on cherche dans les entreprises»

Et d’ajouter :

«Nous avons le sol qu’il faut pour un bon travail et gagner l’argent rapidement et indépendamment grâce à l’agriculture. J’encourage les autres a considérer l’agriculture comme notre matière première»

Ce natif de Katana dans le territoire de Kabare, est un jeune entrepreneur congolais évoluant a Boston aux Etats-Unis.

Le Congo ayant une terre arable Patrick estime que c’est une opportunité pour que le Rwanda et d’autres pays voisins cessent de nourrir le peuple congolais à condition que les jeunes se lancent dans l’agrobusness.

Par Lucie Mukenge

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer