Politique

Sud Kivu :Le BCSC appelle une journée villes et province mortes le mardi 01 mars pour exiger la démission de Théo Ngwabidje

Spread the love

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud Kivu appelle à une journée villes et provinces morte le mardi 01 mars prochain.L’objectif est d’exiger la demission du gouverneur de province Théo NGWABIDJE.

Le président du Bureau de Coordination de la Société Civile l’a dit au cours d’une communication avec la presse locale ce vendredi 25 Février 2022.

Pour Adrien Zawadiawadi,le Bureau de Coordination de la Société Civile (BCSC) reconnaît et prend acte l’arrêt de la cour constitutionnelle, cependant cet arrêt ne rétablit pas la confiance entre la majorité de la population du Sud Kivu.

« Vu la militarisation excessive de son retour en province ce qui un indice parlant, les forces vives ainsi que les présidents des noyaux territoriaux et communaux ont reteiteré leur volonté de voir monsieur Théo Kasi par amour pour la province et respect aux Sud-Kivutiens de démissionner et lancer à partir de maintenant une série d’actions citoyennes pour l’y amener car le peuple gagne toujours»

Et de poursuivre :

«Ainsi nous appellons a une journée ville morte ce mardi 01 mars 2022 sur toute l’étendue de la province du Sud Kivu.La société civile demande donc à tous les bons citoyens de s’y conformer car notre province mérite mieux » dit Adrien Zawadi

Signalons que le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi a été réhabilité dans ses fonctions par la cour constitutionnelle dans un arrêt en réponse à sa requête sur les irrégularités de la motion de censure votée contre lui par les députés provinciaux.

Par Christian Mukenge

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer