Accueil

Sud-Kivu : les enseignants exigent la restitution de l’argent de la mutuelle de santé

Spread the love

Les enseignants de la province du Sud-Kivu demandent au chef de division de la santé de restituer une somme de plus de 115 Millions des franc congolais comme frais de mutuelle de santé allouer par le gouvernement national aux profits des enseignants.

Dans une correspondance signée par le conseil d’administration de la mutuelle de santé des enseignants, un ultimatum allant jusqu’à fin du mois de mars est accordé au chef de division provinciale de la santé pour la restitution de ce montant afin de permettre de rendre effective la mutuelle de santé au Sud-Kivu, à défaut les enseignants menacent d’user de tout le moyen légal pour contraindre le chef de division de remettre cet argent dont la gestion ne relève pas de son pouvoir.

Cet argent sera au bénéfice de 188 milles enseignants indiquent Jacques CIRIMWAMI, Hassan SOMBO, et Roger MATABARO tous syndicalistes et membres du conseil d’administration de la mutuelle de santé des enseignants.

Consulter par kivuamani.info le chef de division de la santé dans sa correspondance, pense que les enseignants ne sont pas informés. Gaston MABOKO demande qu’une réunion autour de cette affaire soit programmé entre le ministère de finance, celui-ci de la santé, le médecin coordonnateur de la mutuelle de santé des enseignants du Sud-Kivu pour éclairer l’opinion sur la réalité des faits.

Gaston MABOKO sollicite une enquête externe de l’inspection externe de l’inspection provinciale de la santé du Sud-Kivu pour permettre de tirer au clair les zones d’ombre.

Les enseignants du Sud-Kivu dans plusieurs de leurs revendications exigent à l’État congolais la concrétisation de la mutuelle de santé. Jusque là il s’observe un flou qui persiste entre le véritable gestionnaire de la mutuelle de santé et le ministère de la santé ou le ministère des affaires sociales dans ce dossier.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer