Actualité

Sud-Kivu/Manifestation des agents de l’Office des routes :Le ministre Placide Wenda appelle au calme et à la sérénité

Spread the love
                 Par Crispin Kyalangalilwa

Des agents de l’Office de Route en villes de Bukavu et Uvira ont manifesté lundi 21 Mars 2021.Ceci pour dénoncer la désaffectation de leur concession ordinaire de 2 hectares de la 502è brigade d’entretien de l’Office des Routes de Kilomoni dans la ville d’Uvira au Sud-Kivu.Ces derniers ont exprimé leur protestation de la décision du 2 mars 2022 du ministre national des affaires foncières,M.Sakombi Molendu.

A en croire Libregrandlac.com,le ministre national des affaires foncières motive sa décision par le que l’Office des Routes n’a jamais payé les redevances annuelles dûes à l’Etat pendant 25 ans de jouissance illégale et ses prétendus droits sont arrivés à expiration, mais également la mutation opérée en faveur de l’Office des Routes et qui a donné lieu à l’établissement du certificat d’enregistrement Vol. FU1 du 29 octobre 1994 sur la parcelle SU129 a été opérée sans soubassement en violation des articles 235 et 238 de la loi foncière.

Une décision qui ne passe pas à l’Office des Routes qui accusent le ministre provincial des travaux publics et affaires foncières au Sud-Kivu qui, par sa lettre du 18 novembre 2021 adressée à la direction provinciale de l’Office des Routes:«avait déjà manifesté les intentions de spolier ce domaine de l’Etat congolais»

«Nous sommes très mécontents, nous venons d’apprendre que notre concession à Uvira vient d’être spoliée.Nous disons et demandons à l’autorité provinciale de pouvoir nous aider afin de récupérer notre concession.Aujourd’hui nous avons manifesté, barricadé les routes pour nous adresser au chef de l’exécutif provincial et rappeler que nous avons gagné le procès plus d’une fois. Que le gouverneur de province se réfère à ce jugement rendu à Bukavu pour nous remettre dans nos droits» dit le chef de Brigade à l’Office des Routes, Ir. Matthieu Baderha.

En réaction,le ministre provincial des infrastructures et travaux publics,Placide Wenda Mukangwa précise que les enquêtes menées par les services publics renseignent que cette parcelle n’appartenait pas à l’Office des routes mais en à un particulier.

Le ministre des infrastructures et travaux publics indique ce dossier et en justice,occasion pour lui d’appeler les agents au calme et à la sérénité attendant la réponse de la cour de cassation quant à ce.

«Le message est simple,les agents doivent s’apaiser et que l’Office des routes qui a des avocats conseil et qui sait de la manière dont doit faire.D’ailleurs,non loin que ce matin,je m’entretenait avec le directeur de l’Office des Routes,qui m’a dit qu’ils ont introduit un recours au niveau de la cour de cassation,qu’ils attendent la réponse»

Et de poursuivre :

«Ce n’est pas par manifestations qu’ils vont voir gain de cause par contre il doivent rester un peu calmes et seriens,vérifier s’il y a réalités(…)Mais je sais,les informations à ma disposition et les explications que j’ai eu de mes services, renseignent que la parcelle n’appartenait pas à l’Office des Routes»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer