ActualitéPolitique

Rdc : le ministre national de l’économie destitué

Spread the love

Le ministre de l’Économie, Jean-Marie Kalumba, est destitué de  ses fonctions. 277 députés nationaux  ont voté pour la motion, 79 ont voté contre la motion et 12 abstentions sur les  368 députés nationaux qui ont pris part au vote de la motion de sa déchéance, mercredi 30 mars à l’Assemblée nationale.  Il est reproché à Jean-Marie Kalumba la hausse vertigineuse des prix des biens et services sur le marché. 

Les prix augmentent alors que le taux du dollar reste inchangé. Cette augmentation frôle, selon l’auteur de la motion, le député national Crispin Mbindule, les 50% dans certaines provinces.

Il reproche aussi au ministre de l’Économie l’opacité dans la gestion de près de six millions USD du gouvernement pour l’achat des chinchards en Namibie. Des poissons qui devraient permettre à l’État de maitriser le prix sur le marché.

L’examen de la motion de défiance a, tout d’abord, été heurtée par la lettre du ministre de l’Economie qui a saisi le président de l’Assemblée nationale et la Cour de cassation pour dénoncer un faux en écriture. 

Soutenant la démarche du ministre, le député Maisha a, par motion préjudicielle, solliciter un sursis de l’examen de la motion de défiance en attendant le prononcé de la Cour de cassation. 

Déterminée à en découdre avec le ministre Jean-Marie Kalumba, l’Assemblée plénière a rejeté cette motion préjudicielle et a procédé à l’examen de la motion de défiance. 

Le député Crispin Mbindule, porteur de la motion a exigé la déchéance du ministre Kalumba à qui il reproche notamment la hausse des prix sur le marché. 

En réaction, le ministre de l’Économie a justifié la hausse de prix sur le marché notamment par la crise en Ukraine. Arguments non convaincants pour les députés qui ont voté pour la motion. 

Sur pied de l’article 147 de la Constitution, le ministre Jean-Marie Kalumba est donc déchu et doit démissionner dans les 24 heures. 

Par lucie NEEMA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer