Accueil

Sud-Kivu : massacre de Katogoka, 22 ans après les victimes réclament justice et réparation

Spread the love

14/Mai/2000–14/Mai/2022, cela fait exactement 22 ans depuis que plus de 375 personnes ont été tuées à Katogota en territoire d’Uvira par les éléments du RCD (Rassemblement Congolais pour la démocratie), un groupe rebelle à l’époque. Les habitants de Katogota réclament justice et réparation 22 ans après ce massacre. Ils l’ont fait savoir ce samedi 14/mais/2022 au cours des cérémonies commémoratives qui ont commencés par une prière à la rivière Ruzizi, où certains corps des victimes avaient été jetés.

Sur place, les habitants de Katogota ont jetés des fleurs dans la rivière Ruzizi en mémoire de leurs proches tués et jetés dans cette rivière lors de ce massacre. Peu après, une messe de requiem a été dite à l’église catholique de la place devant de centaines d’habitants de Katogota de toutes les confessions religieuses.

Les habitants de Katogota disent être choqués de constater que 22ans après, les auteurs de ce massacre ne s’inquiètent pas et d’autres ont occupés différentes fonctions politiques et militaires.

Présent à cette cérémonie Raphael WAKENGE renseigne que sa structure citoyenne compatit avec les survivants de ce massacre, qui attendent la réparation depuis 20 ans.

La CCJT, dit encourager ces derniers dans la lutte pour la recherche de la justice.

«La CCJT commémore le 20è anniversaire des massacres du 14/Mai/2000, perpétrés par des éléments armés du RDC à Katogota dans le groupement d’Itara en territoire d’Uvira. Elle compatit avec les survivants directs et indirects, qui attendent réparation depuis 20 ans.

Toutefois elle les encourage dans la lutte sans relâche pour la recherche de la justice et la vérité»

Ces massacres ont eu lieu la soirée du 14/Mai/2000 en pleine rébellion du RCD/Goma.

Plusieurs centaines des civils avaient été tués à coup de machette et d’autres brulés vifs dans leurs habitations par les éléments du rassemblement congolais pour la démocratie.

Victoire MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer