Accueil

Nord Kivu: la Cité de bunagana vidée de sa population suite aux affrontements entre Fardc et M23

Spread the love

Les combats se sont intensifiés depuis dimanche en fin d’après-midi dans la cité de Bunagana à quelques kilomètres de la ville Goma, à la frontière avec l’Ouganda.

Alors que dimanche soir les FARDC avaient annoncé avoir repoussé une offensive du M23 soutenu par le Rwanda près de Bunagana, plusieurs sources signalent que cette cité serait toujours très disputée entre les rebelles du M23, leurs alliés et les FARDC.

« Tout Bunagana est vidée. La population passe la nuit à la belle étoile », affirme, à TOP CONGO FM, un témoin.

Cette information est confirmée par le porte-parole du secteur opérationnel Nord-Kivu Sukola.

« La population a vidé Bunagana, qui est un réflexe tout à fait normal de tout civil lors que les balles crépitent ».

Le lieutenant-colonel Guillaume Djike prévient que « les Rwandais et leurs alliés du M23 ne respectent pas le droit international humanitaire. Ils larguent les bombes même sur la population civile en plein centre Bunagana. Il est important que nos populations se mettent à l’abri ».

Aucune communication, pour l’instant, de l’armée régulière, les FARDC.

Les terroristes du M23 soutenus par les militaires de l’armée Rwandaise ont attaqué, tôt ce matin, sans succès les positions des Forces armées de la République démocratique du Congo de Bigega 1 et 2, à plus ou moins 5 Km au Sud-Est de Bunagana, Premedis et Bugusa, » annonçaient dimanche soir, le porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, le général Sylvain Ekenge.

avec Top Congo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer