Accueil

Rdc-Sécurité : Interdiction de porter tout effet qui s’apparente aux FARDC ou à la police

Spread the love

En vue d’assurer la sécurité du territoire nationale et de la population congolaise, et celle de l’est de la République démocratique du Congo en particulier, la mesure interdisant tout port d’effets semblables à celles des militaires sur le territoire congolais vient de tomber. Ceci a été dit dans la journée de ce 19 juin 2022, à Kinshasa.

Au cours d’une communication sur la chaîne nationale congolaise, Daniel Aselo, vice premier ministre et ministre de l’intérieur vient de rappeler les citoyens congolais à l’ordre. A en croire ses dires, le jeux à plus que duré :

« …Nous aimons tous notre patrie, mais ce que nous avons fait hier ou aujourd’hui doit cesser dès maintenant…. Je demande à tous les responsables des partis politiques d’interdir à leur membre le port de tenus ou effets qui s’apparente aux FARDC ou la police congolaise. Cela met en danger toute personne qui porte ces vêtements. Mais également, il n’est plus question de tenir de réunion sur la voix Publique ou sous l’arbre. Toute réunion doit se tenir au sein de leur permanence », fait savoir le ministre Daniel AseloA cette même occasion, il en appelle les services de sécurité et aux gouverneurs des provinces au respect de cette mesuré

« Les services de sécurité, l’ANR doivent tout faire pour faire respecter cela. Toute personne qui sera vu en tenue qui semblable à celles de forces armées de la République doit être arrêté et amené à la police pour être puni », martele-t-il.

Notons que depuis l’attaque de Bunagana, dans le Nord-Kivu par des terroristes du M23, plusieurs civils Congolais portent des effets et tenues qui s’apparentent à ceux des militaires et policiers en terme de soutien aux FARDC qui sont sur le champ de bataille.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer