Accueil

Sud Kivu : Plus de 161 milles écoliers passent l’ENAFEP

Spread the love

Lancement de l’examen national de fin d’études primaires sur toute l’étendue de la province du Sud Kivu ce 05 juillet 2022.

A Bukavu , c’est le vice-gouverneur de la province qui a donné le coup d’envoi de ces épreuves dans la commune d’ibanda.

Au Sud Kivu, environ 161 961 écoliers sont attendus à ces épreuves, parmi eux, 80 637, filles.

La province éducationnelle du Sud Kivu 1 compte 93 661 candidats, dont 47 657 filles, soit 50,8% des filles candidates, tous repartis dans 37 centres.

Selon le proved, Simon zono Inga Léa, « pour le premier jour, il y aura le Français et la culture générale, ( géographie, histoire et éducation civique et morale), pour le deuxième jour, ce sera le tour des mathématiques et sciences ».

La même source précise que l’Enafep prendra 50 points et les notes scolaires, 50 points pour déterminer si l’enfant a réussi. Des questions sont proposées sur base du programme national , et les réponses sont au choix multiples.

Le vice-gouverneur du Sud Kivu, Marc MALAGO appelle les candidats à ne pas avoir peur et à rester assidus dans la passation de ces épreuves. il se veut explicite dans ces conseils prodigués aux jeunes élèves en ces termes:

« . »L’ examen que vous allez passer aujourd’hui, c’est pour vous permettre d’entrer au secondaire, mais sachez qu’il ne s’éloigne pas des exercices que vous effectuez tous les jours en classe avec les enseignants. Je vous invite a ne pas trembler, à ne rien craindre, gardez votre sans-froid et votre concentration, soyez attentifs, vigilants, et surtout, ne soyez pas pressés. Ayez confiance en vous-mêmes, et en Dieu. Ayez de l’assurance que tout ira bien. Je vous exhorte à la discipline et au travail individuel, en évitant toute tentative de tricherie au risque de faire annuler votre examen. J’ose espérer que vous réussirez nombreux ».

Comme on le sait, pendant deux jours, les écoliers seront soumis aux épreuves de culture générale, des sciences et mathématiques.

A signaler qu’après le coup d’envoi des ces épreuves, la ministre provinciale de l’EPST a effectué une visite dans quelques écoles de la ville de Bukavu pour s’assurer de l’effectivité du déroulement de cet examen. Geneviève MIZUMBI émet un constat satisfaisant à l’issue de cette tournée.

Christian MUKENGE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer