Accueil

Nord kivu-tennis : faux il n’y a pas spoliation d’une portion de terre au cercle sportif de Goma ( Modeste bolangi)

Spread the love

Après la descente du gouverneur de Province au cercle sportif de Goma en vue de s’imprégner de la question sur le dossier de spoliation d’une partie du terrain de Tennis, des réactions n’ont pas tardé.

Modeste bolangi l’un des responsable de tenis à Goma n’est pas resté indifférent au regard de l’accusation portant spoliation d’une partie du cercle sportif.

Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de habari kweri ce samedi 23 juillet, cet encadreur des jeunes précise qu’il y ‘a pas spoliation de terrain car selon lui, il détiens tous les documents nécessaires qui lui donnent l’autorisation d’entretenir la partie réservée au tenis.

Modeste bolangi ajoute qu’il a un contrat avec l’état congolais.

« J’ai un document officiel de l’état congolais, ceux là qui parle de spoliation n’ont pas ses documents, que l’autorité provinciale ne se trompe pas, qu’elle demande aux un et aux autres d’apporter le document  » a-t-il dit.

La construction anarchiques au niveau de ce site inquiéte également plus d’un observateur, Modeste bolangi acuse la division de sports d’en être responsable.

« C’est la division provinciale de sports, les constructions anarchiques qui s’observent au niveau du cercle sportif. La division a cédée certaines portions aux particuliers moyennant des documents ça va créer un problème à l’avenir « ajoute-t-il.

La question de spoliation est un faux débat, il ya pas de spoliation au cercle sportif, demandez à ces gens d’apporter des documents pour prouver ce qu’ils avancent précise ce responsable, l’un des pionniers du tennis en province.

Ce rebondissement vient relancer ce dossier.

Elie Rumbo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer