Accueil

Sud Kivu : KJN sensibilise les jeunes à participer activement aux processus électoral de 2023

Spread the love

L’asbl karibu jeunesse nouvelle, appelle les jeunes à participer massivement au processus électoral prochain en République Démocratique du Congo. KJN l’a fait savoir au cours du lancement des travaux d’ouverture de deux journées de vulgarisation et plaidoyer dans le cadre du projet campagne d’éducation civique et de mentorat pour la participation effective des jeunes du Sud Kivu au processus électoral en RDC.

C’est au tours d’une même table que les acteurs des différentes formations politiques, ceux de la société civile, Ceni et les leaders d’opinions s’assoient pour réfléchir au tour de cette question et trouver une piste de solution leur arrangeant tous.

L’objectif est de sensibiliser les jeunes à la prise de conscience du rôle qu’ils doivent jouer dans le processus électoral.

 » il sera aussi question de susciter l’engagement des jeunes et d’autres parties prenantes notamment la Ceni, les partis politiques à s’engager pour que les jeunes participent nombreux aux processus électoral de 2023.

A l’issu de ces assises un acte d’engagement sera signer pour promouvoir la participation des jeunes au processus électoral.

De mentor seront identifier et pourront accompagner les jeunes pour qu’ils puissent participer massivement aux échéances électorales qui viennent, et cela pour qu’ils participent en tant qu’électeur, candidats, témoins etc, » dit la coordinatrice de KJN Clarisse MATONDO.

Dans ces assises les résultats d’une étude réalisée par karibu jeunesse nouvelle dans son projet sur l’éducation civique des jeunes ont été Présenté. Il en ressort que le taux de participation des jeunes était très faible lors des échéances électorales passées.

 » Le jeunes sont majoritaire sur le plan numérique mais lorsqu’on regarde le taux de participation dans le processus électoral est très faible, et pourquoi ? Les enquêtes ont prouvés que ce parce qu’il y a pas des modèles à suivre, le manque de caution, les jeunes se sont fait enrôler juste pour avoir une carte d’électeur qui sert de carte pour citoyen. Il ya pas de programme pour relever le niveau de participation des jeunes.
Outre cela, les politiques les utilisent que pour leurs intérêts » dit maître Papy KAJABIKA.

Face à ce tableau sombre karibu jeunesse nouvelle estime que parmi les chapelets des solutions figure la prise de conscience des jeunes sur leur rôle dans le processus électoral et la mise en place des mentors

« Que la Ceni met en place des bureaux proche des jeunes et tienne compte des jeunes dans son processus de recrutement , de les associer comme des observateurs , témoins, et candidats. » aux jeunes . « de prendre conscience que l’avenir du pays repose entre leurs mains », ils doivent savoir que leur contribution est nécessaire, ajoute Papy K.

D’autres recommandations ont été adressées au parlement et aux partis politiques parmi lesquels, de voter des lois qui promeuvent la jeunesse et que les autorités morales associent les jeunes comme candidats « 
la Ceni appel la société civile à préparer les membres et les jeunes au processus électoral. sans quoi les élections seraient comparées à une pagaille indescriptible insiste le secrétaire exécutif provincial de la Ceni Sud Kivu, Gaudens MAHESHE.

Disons que ces assises s’achève le mardi prochain avec la signature d’un engagement des parties prenantes sur la participation des jeunes au processus électoral

Christian MUKENGE et Chocola MUNGUAKONKWA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer