Accueil

sud Kivu: JPDDH forme sur la liberté d’expression et l’accès à l’information en période électorale

Spread the love

Les professionnels des médias, services de sécurité, cadre de base et autorité militaire en forum ….. l’objectif de cette activité organisée par l’Organisation Journalistes pour la Promotion de la Démocratie et des Droits Humains (JPDDH) poursuit comme objectif la liberté d’expression et l’accès à l’information en période électorale.

Selon Égide Kitumaini directeur de Gorilla FM et orateur du jour, les journalistes doivent respecter la déontologie de leur metier lors de la couverture du processus électoral car il en va de leur sécurités et crédibilité.
 » Avant, pendant et après les élections, les journalistes doivent être indépendants, crédibles et traiter les informations de manière responsable.

C’est par exemple le respect de la vérité, publier les informations dont les sources sont connues, le respect de la morale et autres », a-t-il rappelé.
Les autorités militaires et cadre de base présent à ces échanges ont également partagé leur expériences.

C’est le cas du Colonel Bonaventure Lweso waubyula, commandant du camp militaire Saio à Bukavu, qui, au nom du commandant de la 33 ème région militaire, loue cette initiative de l’organisation JPDDH. En outre, il promet d’en faire rapport à sa hiérarchie pour le renforcement des relations civilo-militaire.

“Je vais tout d’abord faire rapport au commandant de la 33 ème région militaire que j’ai représenté ici. Le commandant tient beaucoup à la protection des civils et personnellement, je ne peux m’écarter de cet objectif. Pendant les élections, nous allons encore travailler pour que la sécurité des journalistes soit assurée dans l’exercice de leur travail selon la possibilité de nos moyens”, renseigne-t-il.


De son côté, Théophile Ombeni, chargé de programme au sein de l’organisation JPDDH a ému le voeux de voir les autorités à tous les niveaux nouer les bonnes relations avant les élections prévues en 2023.

A l’en croire, ceci pourra garantir la sécurité des journalistes lors de la couverture des élections prochaines.

A l’issue de cette activité, les participants ont pris l’engagement de travailler pour la promotion de la démocratie à travers la liberté d’expression et l’accès à l’information pour le bien du public.

Tenue dans la salle de réunion de l’Institut Facultaire des Sciences de la Communication et de l’Infomation (IFSCI), ce forum communautaire a réuni une vingtaine de personnes.

Materne NSIKU

Articles similaires

Un commentaire

  1. Wow, marvelous weblog structure! How long have you been blogging for?
    you made blogging look easy. The entire glance of
    your web site is magnificent, let alone the content
    material! You can see similar here dobry sklep

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer